1937 CITROËN TRACTION FAUX CABRIOLET 7C

Lot 81
Aller au lot
Estimation :
50000 - 80000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 61 200EUR
1937 CITROËN TRACTION FAUX CABRIOLET 7C
Série 201662
Moteur ID / AG 3071
Carte grise française

Dans les années 30 la grande majorité des constructeurs automobiles proposent différentes carrosseries sur un ensemble châssis-moteur qui reste le même. Le client avait donc le choix entre coupé, berline, cabriolet et coupé. Citroën déclinera donc son modèle phare, la traction, de la même manière.
Concernant la version coupé, c’est le styliste Flaminio Bertoni qui sculptera ses lignes, et à l’évidence, c’est le coup de crayon de celui-ci qui fait tout son charme.
A partir du pare-brise, l’habitacle se compose d’un petit cockpit à l’allure très bulbeuse dont la beauté du dessin réside dans le rappel du galbe de l’arrière de la voiture à la forme de la custode. Fait amusant, Citroën insistait sur le fait que le speeder pouvait servir à la fois de coffre à bagage et de places assises. Il était donc possible de se retrouver à 6 dans ce coupé, 2 places à l’avant, 2 place à l’arrière avec l’option strapontin et 2 places dans le speeder.

Pour un collectionneur de traction, acquérir un Faux-cabriolet d’avant 1940 est un privilège. Celui que nous présentons est de de teinte noire avec sellerie noire, la voiture se présente aujourd’hui dans un bel état, la restauration montrant une belle patine. Rappelons que le faux-cabriolet correspond à l’une des versions les plus rares de la célèbre Citroën puisque, fabriqué jusqu’à l’automne 1938, sa production n’a pas dépassé 700 exemplaires. C’est une voiture qui a sa place dans les concours d’élégance, aux côtés des roadsters.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue