1973 AUSTIN TAXI HIR Numéro de série FX4DR Véritable... - Lot 88 - Osenat

Lot 88
Aller au lot
Estimation :
3000 - 5000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 600EUR
1973 AUSTIN TAXI HIR Numéro de série FX4DR Véritable... - Lot 88 - Osenat
1973 AUSTIN TAXI HIR Numéro de série FX4DR Véritable taxi londonien Carte grise française La seconde guerre mondiale a dévasté le secteur des taxis en Angleterre. En 1947, Mann & Overton, Carbodies, et Austin s'associent pour produire un nouveau taxi: le «FX3». D'abord livré avec un moteur à essence, il reçoit en 1952 un moteur diesel Ferguson. En 1954, Austin développe son propre moteur diesel de 2,2 litres. Comme ses prédécesseurs, il est caractérisé par un espace confortable réservé aux passagers et isolé du conducteur. Les bagages prennent place à la gauche du poste de conduite. Le «FX4» fait ses débuts en 1958. Il prend la succession du FX3, mais garde en grande partie les particularités du FX3 (et des taxis d'avant-guerre): un châssis séparé, un «compartiment à bagages» à gauche du chauffeur, un important volume accueillant les clients, des portes arrières «suicide» s'ouvrant à 90°, le fameux rayon de braquage de 25 pieds, etc.. Parmi les nouveautés, citons des freins hydrauliques, des strapontins pour deux passagers additionnels, et des commandes séparées (avant/arrière) de chauffage et d'éclairage. Ce sont toujours Mann & Overton, Carbodies, et Austin qui sont à l'origine du projet. Sa longévité en a fait «LE» taxi anglais. Construit pendant 39 ans sans changement esthétique, le FX4 bénéficie toutefois au fur et à mesure de «petites» transformations. À l'origine livré avec un moteur diesel 2.2, il est proposé avec une option d'essence en 1961. Cependant, presque tous les FX4 taxis ont été équipés d'un moteur diesel et, jusqu'au milieu des années 1970 la plupart avaient une transmission manuelle. Ce Taxi Austin FX4 est en état proche de l’origine. Il nécessitera un rafraîchissement ainsi qu’une révision générale pour rouler sereinement. Néanmoins, il est complet, avec ses accessoires d’époque à l’instar de ses strapontins et son indicateur de toit d’origine. En 2019, il reçut un nouvel ensemble émetteur récepteur monté chez The Black Cab à Dinard.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue