1960 PORSCHE 356 BT5 1600 S CABRIOLET

Lot 77
Aller au lot
Estimation :
130000 - 180000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 174 000EUR
1960 PORSCHE 356 BT5 1600 S CABRIOLET
Numéro de série 153737
Numéro moteur 700153 type 616/12
Carte grise française de collection

La première Porsche, celle qui, en 1948, portait le numéro 356-001, n’avait pas de toit, c’était un roadster bi-place dont le dessin d’Erwin Komenda n’allait que très peu changer tout au long de la vie de la 356, si ce n’est pour tous les modèles de la marque jusqu’à nos jours, Porsche y aura toujours été fidèle, tout comme lui le fut durant sa carrière avec Ferdinand. Ainsi, les 356 coupé et cabriolet naquirent de ce dessin initial dès l’année 1949. La recette était simple : une base Volkswagen de grande série, un moteur légèrement préparé et un dessin suffisamment modifié pour lui conférer le statut de voiture de sport. Très vite le succès fut au rendez-vous, les ressources de production ne suffisaient plus et les 356 furent produites chez Reutter et Heuer avant de réintégrer l’usine de Zuffenhausen. En 1951, la petite Porsche avait déjà fait son nid dans le monde des sportives avec une victoire de classe aux 24 Heures du Mans, enfin la firme disposait des ressources pour la faire véritablement évoluer. Un roadster intégra le catalogue en 1952, puis un speedster en 1954, dans le même temps les moteurs gagnaient en puissance et en déclinaisons. En 1956 vint la 356 A, rajeunissant subtilement le dessin de la petite Porsche, accueillant même un tout nouveau 1600 cm3 dans son catalogue, ce, tandis que les trains roulants se virent mis à jour. En 1960, la 356 A est remplacée par la B, destinée à faire perdurer la 356 sur le très combattu marché des voitures de sport. Au programme, plus de confort et plus de performances avec l’adoption d’un nouveau 1600 cm3 de 90 chevaux destinées aux 356 B 1600 Super. Enfin en 1964, alors que la 911 entamait sa vie, la 356 s’offrait un ultime baroud d’honneur avec la 356 C qui adopta pour l’occasion, les quatre freins à disques de la 356 B Carrera 2, laissant disparaître la version 60 chevaux du 1600, remplacée par la version 75 chevaux.

Cette Porsche 356 Cabriolet 1600 Super BT5 fut mise en circulation en 1960 aux Etats-Unis. Nous remontons son historique jusqu’en 1983, elle était alors dans le Maryland et y resta entre les mêmes mains jusqu’en 2010 et son import en France. Elle fut révisée en 2012 au niveau de sa mécanique, de son embrayage, de ses trains roulants et de son système de freinage. Elle a ensuite été entretenue chez ZS Style. Acquise par son propriétaire actuel en 2017, ce dernier s’en servit régulièrement lors de séjours en Corse. La Porsche est remontée à Paris en 2019 et est toujours entretenue chez ZS Style. Aujourd’hui, cette 356 est dans un bel état de présentation. Sa peinture Silver Metallic 6006 ne présente pas de défaut notable, sa capote est récente et son habitacle en cuir rouge offre une très élégante patine, sans défaut majeur !
Cette Porsche 356 est une belle opportunité d’acquérir un élégant cabriolet 1600 Super, entretenue et prête à rouler, dans des teintes cultes que l’argent et le rouge !
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue