Ensemble de vingt huit L.A.S. du Général...

Lot 281
Aller au lot
500 - 600 EUR
Résultat : 550 EUR

Ensemble de vingt huit L.A.S. du Général...

Ensemble de vingt huit L.A.S. du Général Baron Triaire, aide de Camp du Prince Eugène au Baron Antoine Darnay entre 1823 et 1835. Dix avec restes de cachet aux armes du Baron. Le Général évoque jusqu'à la mort du Prince, ses activités d'aide de camp et surtout la santé du Prince, ainsi que ses déboires dans son traitement de la Légion d'honneur puis, après 1824, ses affaires personnelles, la vie de la Cour de Bavière, de la Duchesse et de ses enfants. La lettre la plus touchante est sans doute celle écrite quelques heures après la mort du Prince Eugène, le 21 février 1821 « jour de malheur que je n'oublierai jamais », qui raconte les circonstances de la mort du Prince: « S.A.R. Madame la Duchesse n'est pas sortie de la chambre un seul instant, et a déployé un courage inouï dans les moments les plus critiques. (...) Le Roi est arrivé dans le plus grand abattement et pleurant à chaudes larmes. ». A.B.E. Biographie TRIAIRE Jean Joseph (1764-1850): Engagé en 1783, il est lieutenant en 1799 puis capitaine en 1800. Il intègre alors la Garde des Consuls dans les Chasseurs à cheval, il reçoit en 1802 un sabre d'honneur. LE 21 mars 1805, Triaire est nommé aide de camp d'Eugène de Beauharnais, le Vice Roi d'Italie. D'une grande bravoure, il se distingue durant la campagne de 1809 durant laquelle il se distingue au combat de Saint Michel et à la bataille de Raab, où il reçoit sa 16ème blessure. Nommé général le 2 mai 1812, il combattra bravement en Russie et suivra le Prince durant la chute de l'Empire. Devenu Premier maître d'hôtel du Prince en exil en Bavière, il restera en Bavière après sa mort et ne rentrera en France qu'en 1832. Bibliographie: Un Cévenol général baron de l'Empire: Jean Joseph TRIAIRE par Jacques Banastier Provenance: Ancienne collection Ledoux-Lebard
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue