LA FONTAINE (Jean de). Fables choisies, mises...

Lot 15
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 640EUR

LA FONTAINE (Jean de). Fables choisies, mises...

LA FONTAINE (Jean de). Fables choisies, mises en vers. À Paris, chez Desaint & Saillant, Durand, 1755-1759. 4 volumes in-folio, (4)-xxx-xviii-124 + (4)-ii-135- (1 blanche) + (4)-iv-146 + (4)-ii-188 pp., veau brun marbré, dos à nerfs cloisonnés et fleuronnés avec pièces de titre grenat et de tomaison brunes , reliure usagées avec accrocs aux coiffes et coins, un mors fendu, quelques épidermures, quelques feuillets jaunis, quelques mouillures marginales dans le volume II, rares taches et rousseurs (reliure de l’époque). EXEMPLAIRE SUR PAPIER D’AUVERGNE, DE PREMIÈRE ÉMISSION c’est-à-dire avec la première planche de la fable CLXXII sans inscription sur la banderole (t. III). UN DES OUVRAGES ILLUSTRÉS LES PLUS AMBITIEUX ET LES PLUS RÉUSSIS DU XVIIIe SIÈCLE (Gordon N. Ray, pp. 16-20, n° 5). Célèbre édition établie et financée par un amateur éclairé, Jean-Louis Regnard de Montenault, qui y a inséré en tête une épître dédicatoire à Louis XV et une vie de La Fontaine. CÉLÈBRE SUITE DE CUIVRES D’APRÈS LE PEINTRE JEANBAPTISTE OUDRY : 275 planches hors texte illustrant les fables. Pour son délassement, Jean-Baptiste Oudry peignit une série d’esquisses entre 1729 et 1735, trouvant plaisir à exprimer les affinités qui le liaient avec l’esprit de La Fontaine, et qui se révèlent dans le style large et libre de son trait. Regnard de Montenault eut la bonne fortune de pouvoir acquérir ces dessins et, pour les diffuser, en confia la gravure à Charles-Nicolas Cochin dit Cochin fils. Celui-ci transcrivit d’abord les peintures en dessins qui ajoutèrent encore à la qualité de l’oeuvre par la fermeté et la précision de sa technique, notamment dans les figures humaines (Oudry lui-même reconnut tout le mérite de ce travail), puis dirigea les opérations de gravure d’une équipe d’une quarantaine d’artistes. Également gravé sur cuivre d›après Jean-Baptiste Oudry, un portrait-frontispice de La Fontaine par Nicolas-Gabriel Dupuis et Cochin fils. AVEC UNE ILLUSTRATION DANS LE TEXTE CONSTITUANT UN
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue