1930 PACKARD 745 Deluxe Eight Coupé

Lot 109
Aller au lot
75 000 - 85 000 EUR

1930 PACKARD 745 Deluxe Eight Coupé

Carrosserie : Coupe
Numéro de série : 185617
846 A fourni - A immatriculer en collection

Cette période reste toujours la meilleure pour Packard (cf descriptif de la 733 roadster). L’enthousiasme du public pour les nouveaux modèles avait atteint des proportions telles que la plupart des halls d’hôtels de Manhattan étaient remplis de nouvelles télévisions montrant en continu le Salon de l’automobile de 1929. Le clou du spectacle étaient bien sûr des classiques plus grandes et plus luxueuses, et il y avait aussi une plus grande sélection de modèles moyens (remis à la taille moyenne américaine !). Il y avait bien sûr la Duesenberg J, la Cord à traction avant. Cadillac ne présentait rien de nouveau puisque ces nouveaux modèles ne coïncidaient pas avec les dates. Packard étant encore en production pour 5 mois de la Six Series, présentait ces dernières. En 1930, partout où les autoroutes existaient et où les dealers étaient connus, le nom Packard symbolisait une seule chose, le prestige automobile. Il y avait des marques plus chères mais aucune n’était plus désirée. En fait, les ventes de Packard représentaient 50% de toutes les voitures de prestige vendues dans le monde ! Les Packard se trouvaient dans les garages de la plupart des familles royales et dans les garages d’ambassades. En dehors des États-Unis, Packard se prononce PackCard et, jusque dans les années cinquante, c’était la marque américaine la plus connue. Packard était l’automobile royale officielle de Belgique, d’Inde, du Japon, de Norvège, de Roumanie, d’Arabie saoudite, d’Espagne, de Suède et de Yougoslavie et dans les gouvernements constitutionnels du Chili, du Salvador et du Mexique. Une liste partielle des propriétaires royaux de Packard comprendrait le Roi Alexandre de Yougoslavie, le Roi Farouk d’Égypte, le Roi Alonso d’Espagne, le Roi Al-Faisal d’Arabie Saoudite, la Reine Marie de Roumanie et la Reine Astrid de Belgique. Aux Etats-Unis, des Packard résidaient à la Maison Blanche jusqu’en 1950. Il s’agit également de la période où l’on fait appel aux premiers carrossiers indépendants comme LeBaron, Brewster, Rollston ou encore Dietrich et que l’on appelait les 745 C.
Le modèle présenté est de type 745 en 7ème série dans sa version Deluxe Eight. Le prix de ce modèle à l’époque était de 4785 $. Les 7ème séries 745 peuvent être identifiées par leur chapeau de radiateur triangulaire spécifique et les moulures le long du capot. A l’intérieur le tableau de bord comprend une boite à gants de chaque côté. Notre modèle a été restauré complètement. La mécanique a été refaite et le compteur affiche 0 miles. Les trains ont été refaits, l’électricité…Elle possède une montre 8 jours mécanique. Elle a été vendue par Jacques Vincent de Vidauban en 1982 à Madame Suzanne Brusseau de Ramatuelle puis à son actuel propriétaire. Nous vous offrons l’opportunité d’acquérir une rare Packard 745 Coupe dans un état exceptionnel.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue