1931 PACKARD 840 Custom Eight Convertible

Lot 105
Aller au lot
200 000 - 250 000 EUR

1931 PACKARD 840 Custom Eight Convertible

Carrosserie : Dietrich Individual Convertible Victoria 1879
Numéro de série : 188775 - 8ème Série
Carte grise française de collection

La nouvelle ligne Packard est nommée : 826, 833, 840 et 845, que la compagnie fabriqua dès le mois d’aout 1930 et ce jusqu’à juin 1931. Au 1er abord, la ressemblance avec la série 7 était troublante. Cependant en y regardant de plus près, on constatait les différences : tout d’abord, une nouvelle transmission avec un rapide décalage pour la 3ème. Les 3 vitesses deviennent constantes. Puis le thermostat du radiateur a été redessiné. Les ailes avant et arrière ont été modifiées. Une pompe à essence a été installé sur tous les modèles. Le bloc moteur a été redessiné. Les ressorts de suspension sont plus longs et plus larges. La 8ème série établissait une nouvelle numérotation. En exemple la plaque indiquait 472-137, cela signifiait qu’il s’agissait de la 137ème Eight Series en carrosserie Roadster (472= roadster). En revanche lorsque vous aviez 840-160, comme notre modèle, signifiait qu’il s’agissait du 160ème châssis 840. Ceux-ci avaient la particularité d’être habillé par des carrossiers. En 1931, sur 1 795 châssis seuls 243 furent carrossés en dehors de l’usine. Ce qui en fait un modèle d’une rareté absolue puisque peu ont survécu. Le modèle présenté a été livré chez le carrossier Dietrich. Le nom de Dietrich est souvent lié aux carrosseries Packard à la fin des années 20 et au début des années 30. Raymond Henri Dietrich a débuté sa carrière comme apprenti chez Bewster pour ensuite fonder LeBaron avec son ami Thomas Hibbard. Il quitte ensuite sa société en 1925 pour fonder sa propre compagnie à Detroit. A cette époque, une société nouvellement formée de plusieurs carrossiers indépendants qui comptaient Lincoln et Packard parmi leurs meilleurs clients s’était créée. Edsel Ford à tenter de persuader Dietrich à rejoindre ce groupe, mais peu de temps après Packard devenait son plus gros client. Au début, ces premiers modèles ressemblaient à ce qu’il faisait pour LeBaron. Ensuite il développa de nouvelles idées dans des carrosseries convertible qui deviendra la plus grande partie de son travail.
Notre modèle est un magnifique Convertible Victoria qui reprend le dessin initialisé sur un châssis model 633. Ce modèle est d’une grande élégance. Ce design est brillant avec cette ligne basse et sportive donnant l’apparence d’un coupé ou roadster. Elle est très élégante capotée et continue à l’être décapotée, ce qui n’est pas toujours le cas pour des automobiles de ces années. Cette ligne magique de la pointe part du radiateur jusqu’à l’arrière. Le confort est également présent et ce chef d’œuvre peut recevoir aisément 4 personnes. Il a été restauré à grands soins, sans compter. Son exemplaire fonctionnement a permis à son propriétaire de l’emmener en rallye en Syrie en 2008, lors du rallye organisé par la FFVE.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue