Grand coffret de voyage aux armes de Marie-Thérèse...

Lot 38
Aller au lot
12 000 - 15 000 EUR

Grand coffret de voyage aux armes de Marie-Thérèse...

Grand coffret de voyage aux armes de Marie-Thérèse d’Espagne (1726-1746), dauphine de France, épouse du dauphin Louis de France (1729-1765). En bois recouvert de maroquin rouge richement décoré sur toutes les faces de rinceaux feuillagés et de frises de lys au petit fer à l’or patiné. Couvercle orné au centre des grandes armes de la dauphine sous couronne royale dans une couronne de palmes retenues par une coquille, rehaussées de feuillages. Coins frappés en alternance du dauphin et de la tour crénelée espagnole, dans une couronne de palmes, sous couronne delphinale. Poignées de transport latérales à embases en fleurettes et laiton ciselé et doré. Fermetures par deux crochets à embase de fleurettes et serrure en laiton ciselé de rinceaux, à anneau d’ouverture. Avec sa clé en fer. Doublure en moire bleu ciel, rehaussé en bordure d’un galon en passementerie jaune et argent. Dessous du coffre à quatre pieds sphériques dorés, frappé des initiales « A L » entrecoupés d’un coq (coq frotté volontairement). Galons postérieures de fil jaune et bleu ciel. Travail du gainier Antoine LANSON. 30 x 57 cm. Ht : 22 cm. B.E. (Usures d’usage). Vers 1745. Biographie : Marie Thérèse d’Espagne. Son mariage le 23 février 1745 avec le dauphin Louis de France marquait la réconciliation entre la France et l’Espagne.Très timide, distante, pieuse mais aussi intransigeante, la dauphine n’appréciait guère la cour de France impertinente, scandaleuse et cancanière, détestait le jeu et préférait la plupart du temps demeurer dans ses appartements. L’union ne fut consommée que sept mois après les noces en septembre 1745. Cet événement rapprocha les époux, qui passèrent dès lors la plupart du temps ensemble, dans une grande dévotion, à l’opposé du roi qui vivait séparé de la reine depuis près de dix ans, ne pouvait plus communier depuis des années, mais fréquentait surtout les appartements de sa nouvelle favorite. Peu après, Marie-Thérèse se trouva enceinte pour la première fois. L’accouchement était prévu pour le début juillet 1746, mais le terme se fit attendre, ce qui exaspérait la patience de Louis XV, des diplomates présents à la cour, de la cour elle-même et du peuple. Afin de la préserver et d’éviter un danger pour l’enfant, on ne lui annonça pas la mort de son père, Philippe V, survenue le 9 juillet. Finalement, la princesse mit au monde, le 19 juillet 1746, une petite fille que le dauphin, profondément épris, fit baptiser sous le nom de Marie-Thérèse pour rendre hommage à son épouse adorée. La dauphine se remit d’abord bien de son accouchement, mais son état se dégrada brutalement et elle mourut le 22 juillet, c’est-à-dire trois jours plus tard à l’âge de 20 ans. Son époux en éprouva un chagrin extrême qui persista même après son remariage. OEuvres en rapport : - Coffre de la Reine Marie-Antoinette, conservé au Château de Versailles, lui aussi exécuté par Antoine LANSON. - Coffret de voyage aux armes de Marie Joséphine de Savoie, Comtesse de Provence, épouse du futur roi Louis XVIII, de cette même vente.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue