1991 HONDA NSX

Lot 320
Aller au lot
50 000 - 60 000 EUR

1991 HONDA NSX

Numéro de série JHMNA11500Y000498
Vendue neuve en France
L’anti-Ferrari par excellence
Rare sur notre territoire
Boîte mécanique
Carte grise française

Nous sommes à la fin des années 1980, la guerre entre Ferrari et McLaren-Honda fait rage en Formule 1 mais la firme au Cheval Cabré reste la marque à battre dans le monde de la sportive routière. L’heure était alors venue pour les deux constructeurs de contrer les italiennes, y compris sur la route. Si McLaren choisit de s’attaquer à la toute jeune F40 en préparant sa F1 pour 1993, Honda allait développer l’une des meilleures sportives de tous les temps : la NSX. Pour cela, le géant japonais allait mettre des moyens considérables à la réalisation de son œuvre, dès 1984. La voiture fut conçue autour d’une caisse porteuse en aluminium et d’un V6 équipé de la technologie VTEC (2x2 arbres à cames en tête et admission variable), le tout, en position centrale arrière, comme sur une Ferrari… Le dessin, lui, s’inspirait du concept Honda HP-X présenté en 1984 et réalisé par Pininfarina, comme sur une Ferrari… La version définitive sera alors dessinée par Ken Okuyama, qui dessinera plus tard les traits de l’Enzo. Pendant le développement de la voiture, plusieurs caisses ont été essayée afin d’obtenir la rigidité la plus forte. La volonté de perfection était telle que c’est Ayrton Senna en personne qui s’occupa de la mise au point de la NSX sur le circuit de Suzuka, ceci, en mocassins à glands, en résultat une célèbre séquence dans laquelle le pilote pousse l’auto jusqu’à ses derniers retranchements, enchaînant talonpointes et contrebraquages. La N(ew) S(port) (E)X(perimental) présentée en 1989 au Salon de Chicago allait surprendre tout le monde : 274 ch à 7 300 tours, 270 kilomètres par heure en pointe, et seulement 1370 kg, la Honda pouvait tenir une Ferrari 348. Surtout, la NSX se voulait facile, fiable, et confortable, tout le contraire d’une Ferrari virile, dure, bruyante et fougueuse. La Honda NSX que nous présentons aujourd’hui à la vente fut vendue neuve en France en 1991 et immatriculée le 29/08/1991. Elle eut un second propriétaire en 1997, un troisième en 2003, puis un quatrième en 2014, son actuelle propriétaire. L’entretien fut régulier depuis : en 2016, le parebrise fut remplacé, une importante révision fut réalisée (vidanges, filtres, courroies…) à 113 336 km, chez Honda Pau. En 2019, la voiture connut une nouvelle révision, toujours chez Honda, comprenant le changement des courroies et les fluides. Aujourd’hui, la NSX affiche 117 800 kilomètres au compteur et se trouve en bel état général. Elle a connu un voile de peinture dans sa teinte d’origine de bel aspect malgré quelques petits défauts. Son habitacle fut légèrement personnalisé au niveau du dossier des sièges avec l’inscription NSX au centre, de même, le pommeau du levier de vitesses a été remplacé. Néanmoins, le tout est en très bon état d’usage, sans griffe ni trou, les plastiques sont bien préservés et les cuirs souples. Les jantes sont très bien conservées et tous les autocollants d’époque prouvant l’origine française de l’auto sont encore présents. Pour l’anecdote, c’est cette voiture qui fit la couverture de l’Autorétro n°417 dans un match face à la Ferrari 348 TB, qu’elle gagna. Il est rare de trouver une NSX en France, mais il est d’autant plus rare d’en trouver une vendue neuve en France !
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue