CÉLINE (Louis-Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand)....

Lot 18
Aller au lot
600 - 800 €
Laisser un ordre
Votre montant
 
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

CÉLINE (Louis-Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand)....

CÉLINE (Louis-Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand). Lettre autographe signée en deux endroits, adressée conjointement À THORVALD MIKKELSEN (1/3 p. in-folio à l'encre, d'une écriture inhabituellement appliquée, avec signature « De ») et À LUCETTE ALMANZOR (1 p. 2/3 in-folio la majorité à l'encre et le reste au crayon, d'une écriture plus cursive, avec signature « Ld »). Prison de Copenhague, 11 septembre 1946. Le tout sur un f. de papier rose à en-tête imprimé « Københavns Fængsler » [prisons de Copenhague]. Sur l'exil danois de Céline, voir ci-dessus le n° 17. À SON AVOCAT THORVALD MIKKELSEN : « Mon cher Maître, toujours rien... Et je suis certain cependant que les choses doivent remuer dehors... Mais dans ma tombe c'est l'éternité du silence... Peut-être aurais-je bientôt de vos nouvelles ? et du ministre ?... Quelle catastrophe encore ? Ah ! les décisions... favorables surtout ! tiennent toujours du miracle... Bien affect[ueusement] De. » À sa propre épouse Lucette : « Ma chère Mimi. Voilà une semaine qui se tire et ne semble pas apporter beaucoup de nouveau... Quelle tuile nouvelle encore, je ne sais rien. DANS MON CAVEAU JE POUSSE UN FANTÔME DE ROMAN [Féerie pour une autre fois, qui serait publié en 1952]. Toutes ces hésitations, bafouillages, contre-ordres tournent à l'horrible burlesque. Mais point de chagrin, mon petit chéri. Je ne souffre pas du tout. Je t'attends lundi très bientôt pour les 10 minutes. Les ministres ne semblent capables que de me faire arrêter et puis rien d'autre. Ils restent empruntés devant l'objet. Ma pauvre Colette [la fille de Céline] ne paraît pas bien reluisante. Bien sûr que vivre est impossible à Paris avec trois enfants et un petit revenu. Tout cela est idiot du départ. J'ai bien fait tout pour qu'elle se marie en Bretagne. Mais je suis bon à donner des conseils ! Moi-même, QUELLE CATASTROPHE J'AI FAIT DE MA PAUVRE VIE ! LE CHAGRIN PARTOUT, ET POUR MOI ET POUR TOUS CEUX QUI M'ONT APPROCHÉ. Quelle horreur ! Je peux me mêler de donner des conseils ! Ivanoff ici ? Sans doute au mieux avec Charbonnière [l'ambassadeur de France au Danemark, Guy de Girard de Charbonnière]. Comme il était au mieux avec Abetz [Otto Abetz], il a été "épuré", 2 ans d'interdiction. Je crois pour collaboration artistique. Cela, tu vois, n'empêche rien. Tout s'arrange si certains [...]. Je n'en suis pas ! ENFIN, ON NE VA PAS POUVOIR ME LAISSER ÉTERNELLEMENT MARINER DANS LES PRISONS DANOISES. Il va bien falloir, avec quelles peines infinies ! qu'ils se décident à quelque chose ! LA SITUATION TOURNE AU GROTESQUE, à la fin fera jaser. La prison se vide d'ailleurs peu à peu. Nous étions 3000, nous ne sommes plus que 1500. Vendredi tantôt. Mik n'est pas venu me voir. Il a vu le ministre hier, il paraît. C'est donc que l'affaire a encore foiré, selon l'habitude de. CE SUPPLICE DES DÉDITS, CHICHIS, REVENEZ?Y, CONTINUE DONC. Je le pensais bien. Mais il serait bien indispensable que je sache les détails. JE NE SAIS RIEN. JE SUIS DANS LE VENTRE DU SPHYNX. Venir me voir seulement dans les décisions, on ne viendrait jamais à ce compte puisque jamais rien n'est décidé. On doit assurer l'amnistie française dans 4 ou 5 ans – on berce l'attente avec des petits boniments. Les Yougoslaves vont être renvoyés chez eux. JE VOUDRAIS BIEN SAVOIR CE QUE LES FRANÇAIS ONT TROUVÉ CETTE FOIS CONTRE MOI. Je devrais tout de même être informé. NE CROIS À RIEN DE CES BONIMENTS D'AMÉRIQUE. JE NE CROIS QU'AUX BARREAUX, EUX SONT SOLIDES ET NE MENTENT PAS. Le reste m'insulte. Il faut répondre certainement... oui, oui... bien sûr... et S'EN TENIR À SA HAINE, ELLE SEULE N'EST PAS DUPE, ELLE RÉPOND AUX BARREAUX, ET RIEN D'AUTRE, CHARLATANS ! Vendredi soir. RIEN ! TOUT DE MÊME C'EST TROP DE MYSTÈRE ! J'EN DÉGUEULERAIS DE PATIENCE ! VERTU DES ÂNES ET DES COCUS, DIT MIRABEAU. Je pense aussi que madame Poulain est scabreuse dans notre cas. Mais j'aimerais bien savoir ce qu'est devenu son mari. Tu pourrais peut-être le savoir par madame L. C'est important. À force de discrétion, on n'arrive vraiment pas à grand chose. Ce ne pourrait aller beaucoup plus mal par l'indiscrétion. Tout de même, j'en doute... Encore deux jours d'agonie à passer. Mik. va sûrement partir pour Paris. Le verrais-je avant son départ. C'est peu sûr. ON S'HABITUE À ME SAVOIR DANS MON CAVEAU, ON M'Y LAISSE MOMIFIER, ON SE PERSUADE PEU À PEU QUE JE M'Y TROUVE ADMIRABLEMENT. PAS TOI, PAUVRE TRÉSOR. Mais pas d'impatience. Les murs des prisons sont aussi insensibles que les ministres. Il a fait un soleil admirable. J'ai eu des rayons dans ma cage. Honte et malédictions sur les hommes... »
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue