ANGOULÊME (Marie-Thérèse Charlotte de France,...

Lot 3
Aller au lot
300 - 400 €
Laisser un ordre
Votre montant
 
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

ANGOULÊME (Marie-Thérèse Charlotte de France,...

ANGOULÊME (Marie-Thérèse Charlotte de France, duchesse d'). Lettre autographe signée, [probablement à son ancienne gouvernante Louise-Élisabeth de Croÿ, duchesse de Tourzel]. S.l., 8 août 1824. 2 pp. in-12, d'une fine écriture serrée. Longue lettre amicale évoquant leur cercle familial et amical : le duc d'Havré, la duchesse Des Cars, Louis XVIII, le duc d'Angoulême, mais aussi Louis XVI : « ... QUANT À MOI, JE PROFITE DE CETTE ABSENCE POUR ALLER VOIR CHERBOURG, LIEU QUI A BIEN DES DROITS À MON CŒUR, J'Y JOUIRAI DE TOUT CE QUI AVOIT ÉTÉ ORDONNÉ ET COMMENCÉ PAR MON VERTUEUX PÈRE, ET DE SONGER QUE LE TEMS OÙ IL Y A ÉTÉ A ÉTÉ LE DERNIER BEAU MOMENT DE SON RÈGNE... ? Louis XVI était venu à Cherbourg en juin 1786 pour visiter le chantier du port de guerre qu’il avait initié. FILLE DE LOUIS XVI ET DE MARIE?ANTOINETTE, MARIE?THÉRÈSE CHARLOTTE DE FRANCE (1778-1851) fut appelée Madame Royale comme sœur de Louis XVII, et épousa son cousin Louis de France, duc d'Angoulême (fils du comte d'Artois). Elle acheva sa vie en exil à Frohsdorf en Autriche. Lettre écrite par la duchesse d'Angoulême un mois avant la mort sans enfant de Louis XVIII, qui allait faire de son mari et d'elle les derniers Dauphin et Dauphine de France.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue