Ensemble de papiers peints Style Empire Comprenant...

Lot 253
Aller au lot
700 - 1 000 EUR

Ensemble de papiers peints Style Empire Comprenant...

Ensemble de papiers peints Style Empire Comprenant : - Dix éléments sur fond framboise dont - une assiette du service à dessert dit « à fond rouge, papillon et fleurs » en porcelaine de Sèvres, livré pour le palais de Fontainebleau en 1809. - une assiette d’un service à dessert en porcelaine de Sèvres sous Louis-Philippe représentant la Fontaine circulaire en 1842 – Une assiette d’un autre service à dessert en porcelaine de Sèvres représentant la Porte Dorée au château de Fontainebleau. Deux cartons pour tapisserie de Beauvais dont un - avec une couronne de laurier et un aigle impérial au centre. 19,5 x 24,5 cm - Frise représentant la déesse Cérès sur son char sur fond turquoise, bordure à godrons, palmettes et décor simulant du bronze doré. 20 x 272 cm - Frise à décor polychrome et en grisaille sur fond turquoise représentant Bacchus enfant, rythmé par des coquilles retenant des draperies. 25 x 228 cm - Plusieurs fragments : décor de palmes simulant du bronze doré sur fond noir et de N surmontés d’une couronne, bordures de godrons, d’autre séries de palmes en bandes sur fond noir et les unes sur les autres. 105,5 x 3,02 , 105,5 x 1, 75 , 105,5 x 4, 77, 105,5 x 1, 71 , 105,5 x 85 cm (déchirures) - Frises de guirlandes de feuilles et couronnes de laurier sur fond bleu … - Série à décor polychrome représentant Napoléon entouré des maréchaux : Caulaincourt, Lannes, Murat et Ney sur deux registres. H : 112 cm (quelques déchirures) - Et panoramique à décor polychrome représentant le retour des cendres de L’empereur : (accidents, pliures, manques, taché par l’eau). H : 98 - L : 45 cm Provenance : Vente Christie’s New York 19 mai 1998: n°170 Thème souvent illustré par la gravure, en particulier par la fabrique Pellerin à Epinal et la lithographie comme celles réalisées par Victor Adam. En 1840 le roi Louis-Philippe obtient de l’Angleterre l’accord pour le rapatriement des cendres de l’Empereur Napoléon Ier conservées à Sainte-Hélène. Le 12 mai 1840 le comte de Rémusat annonce la décision du roi à la chambre des députés, ces derniers accueillent la nouvelle avec surprise et joie. Le prince de Joinville, un des fils de Louis-Philippe: embarque sur la frégate « La Belle Poule » avec l’abbé Coquereau, pour ramener les cendres. Le voyage dure environ quatre mois de juillet à novembre 1840 et appareille à Cherbourg. Le cercueil est emporté ensuite sur « la Dorade » qui le mène jusqu’à Courbevoie le 14 décembre 1840. L’inhumation aux Invalides se déroule le 15 décembre 1840. Durant tout le parcours le convoi est accueilli par la foule. La décoration du parcours est réalisée par les architectes Louis Visconti, Henri Labrouste et Guillaume Abel Blouet. Le char funèbre mené par seize chevaux couverts de draperies de velours noir bordé d’argent, « apparaissait comme une énorme pyramide d’or d’une hauteur de onze mètres dont la plateforme rectangulaire reposait sur quatre roues pleines semblables à celles des chars antiques. Un socle de deux mètres de haut décoré de guirlandes en relief supportait un piédestal de six mètres de long orné à l’avant de deux génies soutenant triomphalement la couronne de Charlemagne. L’arrière était décoré d’un bouquet de drapeaux gigantesques qui traînaient jusqu’à terre tandis que les côtés du piédestal disparaissaient sous les plis d’un extraordinaire tissu de verre. Au-dessus, quatorze cariatides dorées portaient un cénotaphe d’ébène voilé de crêpe violet »1 .
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue