ORLÉANS (Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon,...

Lot 22
Aller au lot
200 - 300 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

ORLÉANS (Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon,...

ORLÉANS (Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon, duchesse d’). Lettre autographe signée « L. M. A. de Bourbon ». S.l., 4 avril 1793. 1 p. in-4. FILLE DU DUC DE PENTHIEVRE, LOUISE-MARIE-ADELAÏDE DE BOURBON FUT L’EPOUSE DU DUC D’ORLEANS (« Philippe Égalité », dont elle se sépara en 1792), ET LA MERE DU DUC DE CHARTRES, FUTUR LOUIS-PHILIPPE Ier. « J’ai bien de la peine à écrire de ma main... mais j’ai le besoin de VOUS REMERCIER DE LA PART QUE VOUS, ET LES VOTRES, VOULES BIEN PRENDRE A MON MALHEUR [son mari venait d’être arrêté le 2 avril 1793 à la suite de la défection de leur fils qui était passé dans le camp autrichien avec le général Dumouriez]. Ah ! J’en étois bien sûre, et vous me prouvez bien tout le désir que vous auriés de l’adoucir en me laissant... monsieur votre frère – sa douleur plaît tant à la mienne et me rends encore plus certaine de tous les sentiments qu’il veut bien avoir pour moi –, je n’en abuserai cependant pas, et je vous l’enverrai dès qu’il consentira à me quitter, mais je vous demanderai aussi à votre tour de me le renvoyer quelquefois. Parlés de moi, je vous prie à mesdames de Chambonnas et rendés justice... aux sentiments bien vrais et invariables que j’aurai toute ma vie pour vous... » Lettre probablement adressée au marquis de Chambonas, Scipion Charles Victor Auguste de Lagarde, ancien officier de carrière devenu général en 1791 et éphémère ministre de la Guerre en 1792.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue