LOUISE-ÉLISABETH DE FRANCE. Lettre autographe...

Lot 19
Aller au lot
400 - 500 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

LOUISE-ÉLISABETH DE FRANCE. Lettre autographe...

LOUISE-ÉLISABETH DE FRANCE. Lettre autographe signée à un proche. [Parme], 16 janvier 1758. 3 pp. in-8. DUCHESSE DE PARME, FILLE DE LOUIS XV, LOUISE-ÉLISABETH avait épousé l’infant Philippe, fils du roi Philippe V d’Espagne, qui était devenu duc de Parme en 1748 par le traité d’Aix-la-Chapelle. Attachée aux idées nouvelles, dans ce duché où le premier ministre Guillaume Du Tillot était lui-même un esprit progressiste, elle voulut donner une éducation éclairée à son fils Ferdinand, et fit venir pour cela le philosophe Étienne Bonnot de Condillac. Longue lettre concernant des questions domestiques, notamment le mariage projeté de sa fille Isabelle avec le futur Joseph II, l’activité de Guillaume Du Tillot, la direction de conscience de son fils Ferdinand, ou encore l’éducation de celui-ci, confiée entre autres à Auguste de Keralio et à l’abbé de Condillac : « ... TOUT LE MONDE DIT DU BIEN DE L’ABBE DE CONDILLAC, il ne pourra guères partir avant Pâques, parce que n’ayant pas une excellente vue, il lui faut un secrétaire honnête homme, il n’est pas possible d’apprendre des livres à un enfant, tu sçais bien, il faut des extraits. Il lui faudra un logement au palais, il mangera avec Mr de Keralio, tu seras content de son air, et malgré la méchanceté, la voix est unanime sur son compte... »
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue