LOUIS XV. Lettre autographe à Adélaïde de...

Lot 17
Aller au lot
1 000 - 1 500 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

LOUIS XV. Lettre autographe à Adélaïde de...

LOUIS XV. Lettre autographe à Adélaïde de France. Metz, 5 avril 1744. 1/2 p, in-4, adresse au dos « A MA FILLE ADELAYDE », avec vestige de cachet de cire rouge aux armes de France et de Navarre. « JE VOUS SUIS BIEN OBLIGE DE LA PART QUE VOUS VOULEZ BIEN PRENDRE AUX AVANTAGES QUE MES TROUPES ONT REMPORTES EN PIEMONT. J’espère qu’incessamment nous vous fournirons en ce païs les occasions de me complimenter de nouveau. J’arrivé hier icy à très bon port, et je conte d’en repartir dimanche prochain pour marcher du costé d’Alsace. ADIEU, CHERE FILLE. JE VOUS AIME, ET EMBRASSE DE TOUT MON CŒUR. » En ce début de guerre de Succession d’Autriche, l’armée française venait de remporter le 19 juillet 1744 la bataille de Pierrelongue contre les Piémontais, et d’autre part, en présence de Louis XV, venait de s’emparer de plusieurs places fortes en Flandre. Cependant, une armée autrichienne avait pénétré en Alsace : le roi laissa le soin au maréchal de Saxe de conserver les conquêtes du Nord, tandis que lui-même dirigeait le gros des troupes vers l’Alsace en passant par la Lorraine, duché de son beau-père Stanislas Lezczynski. Les Lorrains, inquiets de voir l’ennemi se rapprocher de leurs frontières, fêtèrent somptueusement l’arrivée de Louis XV, par des réjouissances avec feux d’artifices. Mais quelques jours après, le 8 août, le roi fut pris d’une grave maladie qui le tint plus d’un mois au lit, au point qu’on pensa devoir lui administrer l’extrême onction. Adélaïde de France était alors âgée de douze ans.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue