1960 DAIMLER SP 250 Cabriolet

Lot 136
Aller au lot

1960 DAIMLER SP 250 Cabriolet

Numéro de série 00266
Plus de 70 000 € de factures
Restauration intégrale et de qualité
Modèle rare
Carte grise française de collection

Voici un véhicule méconnu en France. La Daimler SP 250 était l’un des roadster anglais les plus performants à sa sortie en 1959 (125miles/h près de 200km/h!). Ses atouts : un couple fantastique, 4 freins à disques (une première !), un confort notable pour ce type de véhicule, bref que du plaisir ! Le nouveau patron de BSA, Jack Sangster, décide de lancer un nouveau produit, un cabriolet sportif doté d’un V8 de 2,5 litres conçu sous la houlette d’Edward Turner. Le projet, dénommé Dart, va être développé en 1957 et 1958, autour d’un châssis très inspiré de la TR3 (certains diront copiés), d’une carrosserie en fibre de verre, dessinée par Percy McNally (qui vient de chez Carbodies) et Jack Wichers: c’est à ces deux hommes que l’on doit cette drôle de ligne ! Initialement appelée Dart, la nouvelle Daimler présentée en 1959 doit changer de nom : Dodge avait déjà acheté l’appellation. Seuls 2 654 exemplaires auront été produits en 5 ans. On estime qu’il n’en reste que 1800 environ.

Cette Daimler SP 250 châssis 00266 fut immatriculée en 1960. Elle fut acquise par son propriétaire actuel en 2005, des mains d’un avocat parisien qui l’avait importée pour la restaurer mais qui a reculé devant l’ampleur du travail à fournir. C’est ainsi motivé que le propriétaire actuel de 00266 s’atèle à la restauration complète de la voiture. Elle fut envoyée chez Patrick Lansard, véritable spécialiste de la restauration automobile, bien connu des amateurs de Jaguar dont le travail est particulièrement reconnu, notamment pour la partie moteur. Tout a été démonté, refait à neuf, qu’il s’agisse du moteur, du châssis, de la sellerie, des trains roulants, de la caisse… Au total, près de 88 000 € furent dépensés pour la restauration de cette voiture, comprenant son achat. Tout est parfaitement documenté, avec factures et photos, c’est ainsi une Daimler SP250 neuve, probablement la seule de son espèce à être dans cet état. Par ailleurs, cette voiture est matching numbers, ce qui en fait une véritable pièce de collection, tant par son état que par sa rareté !
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue