1986 CITROËN CX Concorde

Lot 121
Aller au lot

1986 CITROËN CX Concorde

Numéro de série VF7MANK0001NK5045

74 000 Kilomètres réels

L’une des trois survivantes connues

Carte grise française



Contrairement à beaucoup de séries limitées créées par la marque elle même pour relancer les ventes d’un modèle vieillissant, la CX Concorde répondait quand à elle à une demande d’Air France formulée en 1985 dans le but de commémorer le 10° anniversaire du premier vol commercial du Concorde. La compagnie avait considéré à juste titre que l’aérodynamisme et les performances de la CX GTI turbo étaient les plus à même d’évoquer l’avion supersonique. Bien que le cahier des charges apparaisse simple : Base CX GTI turbo avec option ABS (facturée 13 640 F. à l’époque !) Tissu rouge des sièges identique à celui de l’avion, ceintures de sécurité également rouges rappelant celles du Concorde, moquette épaisse recouvrant jusqu’au coffre et peinture blanc nacré, ce fut cette peinture qui posa problème et retarda la livraison. Lassé, Air France annula sa commande et seuls douze véhicules furent terminés. Leur destin reste flou. Il semblerait que l’usine en ait confié trois à des concessionnaires, utilisant les autres avant de les détruire en fin de vie.



C’est dans une concession Normande que Jean Luc Thérier alors agent Citroën à Neufchatel en Bray va découvrir cette voiture en 1987 et insister pour l’acheter alors qu’elle n’était pas destinée à la vente. Elle avait très peu de kilomètres lorsqu’elle devint sa propriété. Immatriculée sous la raison sociale du garage elle servira de faire valoir à celui çi et lui-même ne l’utilisera que rarement et seulement dans les grandes occasions. A la fermeture de son agence en 2009, elle ne servait déjà plus depuis quelques années. Après avoir transféré la carte grise à son nom personnel, il la remisa dans une dépendance de sa propriété en prenant soin de la surélever sur des palettes afin de l’isoler du sol. Elle n’avait alors que 74000 Kms réels. Il la fera régulièrement tourner mais ne l’utilisera plus jamais. Se sachant souffrant, il nous fit part de son intention de s’en séparer après l’avoir révisée. Malheureusement, la maladie ne lui en laissa pas la possibilité et elle n’avait pas bougé depuis dix ans lorsque nous allâmes la chercher. Son état une fois nettoyée s’avère satisfaisant. Seul le tissu de dossier du siège conducteur montre des signes d’usure. Le moteur démarre sans difficulté et si un remplacement des durites et des courroies s’avère nécessaire, il ne semble pas y avoir de gros travaux à prévoir. Trois des jantes sont bien celles de GTI turbo d’origine, et il y a quatre jantes de GTI normale, dont une en secours et deux dans le coffre. D'après nos recherches, Il semblerait qu’il ne subsiste que trois CX Concorde. Une serait en état d’épave et l’autre à un N° de série près (NK 50456) et une date de première mise en circulation antérieure de 4 jours a été proposée à la vente lors de Rétromobile 2018. Elle affichait 550 000 km. Jean Luc Thérier (7/10/1945 – 31/7/2019) Amicalement surnommé « Le Fox » par ses camarades qui appréciaient sa constante bonne humeur était un fin pilote qui conduisait principalement « à l’instinct ». Il fut officieusement Champion du monde des Rallyes 1973, Cinq fois champion de France et titulaire d’une coupe de France. Sa carrière s’acheva en 1985 quand il fut gravement accidenté au Paris-Dakar, perdant l’usage d’un bras.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue