1931 UNIC "Bugatti 57 Evocation"

Lot 104
Aller au lot
Résultats avec frais
Résultat : 54 000 EUR

1931 UNIC "Bugatti 57 Evocation"

Châssis n° 48611

Type L11T

Carte grise de collection







C’est l’histoire d’un petit garçon. Son regard fut un jour attiré par un chef d’œuvre, un chef d’œuvre automobile : une Bugatti Atlantic. Jamais il n’avait vu autant de beautés réunies dans une automobile. Et s’est ensuite suivi la phrase existentielle : « un jour j’en aurai une ! ».

En effet qui n’a pas rêvé de posséder une Bugatti Atlantic ? Cette icône du design a été développée à partir du prototype unique « Aérolithe ». En termes d’élégance, de qualité et de performances, le coupé Atlantic était unique à son époque et le reste aujourd’hui encore. Quatre voitures seulement ont été produites entre 1936 et 1938 Trois de ces extraordinaires coupés existent encore, chacun avec une carrosserie différente, chaque automobile est un modèle unique :

-Atlantic Rothschild devenue Peter Mullin

-Atlantic Holzschuh

-Atlantic Pope devenue Ralph Lauren

Sa carrosserie était déjà d’une beauté frappante et raffinée. La partie arrière descend jusqu’au sol

La particularité la plus remarquable de la voiture est certainement la nervure centrale de tôles qui s’étire longitudinalement depuis le sommet du radiateur à l’avant jusqu’à l’extrême pointe de la poupe. Comme la crête dorsale d’un animal fabuleux. Des centaines de rivets maintiennent les tôles en place. Jean Bugatti a utilisé l’Elektron développé en 1908 par une société allemande, qui était réputée pour sa légèreté et sa robustesse, mais également pour la difficulté à le travailler et ne pouvait, à l’époque, être soudé. C’est pour cette raison qu’il fera riveter les pièces de carrosserie. Pour les Atlantic, Bugatti utilisera l’aluminium mais conservera les rivets pour les pièces de carrosserie. Les portes se prolongent dans le toit pour faciliter l’entrée et la sortie des passagers. La nervure centrale en aluminium riveté demeure encore actuellement une caractéristique esthétique exceptionnelle de la voiture.



Ce petit garçon devenu grand a réalisé son rêve en construisant cette automobile s’inspirant bien sûr du mélange des 3 Atlantic. Il ne s’agit pas de la « voiture noire » mais l’avant est plus inspiré par la « pope » et l’arrière par « Holzschuh ». Cette construction est faite sur la base d’un châssis de Unic.

Il a fallu un nombre d’heures interminables pour finir ce projet fou. A la base, un travail de charpentier pour l’ossature en bois faite sur les plans originaux a été nécessaire. C’est suivi un véritable travail de tôlier-formeur pour la carrosserie en métal, toujours en reprenant les plans. Le tableau de bord, le volant sont également inspirés du modèle original. Les sièges et les glissières caractéristiques ont également été faits sur mesure. Un dossier important de photographies retraçant la construction sera remis à l’acquéreur.

Nous vous offrons l’opportunité d’acquérir une évocation de l’une des plus fabuleuses automobiles de tous les temps !
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue