GEORGES-LUCIEN GUYOT (1885-1973) SUSSE FRERES...

Lot 54
Aller au lot
12 000 - 15 000 €
Laisser un ordre
Votre montant
 
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

GEORGES-LUCIEN GUYOT (1885-1973) SUSSE FRERES...

GEORGES-LUCIEN GUYOT (1885-1973) SUSSE FRERES Fondeur à Paris Orang-Outang Singe suspendu à une branche en bronze patiné Signé sur le côté Cachet de fondeur « Susse Frères Paris cire perdue » Hauteur : 58 cm - Largeur : 23,4 cm - Profondeur : 13,5 cm M. Pierre Dumonteil nous a aimablement confirmé l’authenticité de cette œuvre. Elle sera inscrite dans les Archives de Georges-Lucien Guyot. GEORGES-LUCIEN GUYOT (1885-1973) SCULPTEUR ANIMALIER Né à Paris en 1885, Georges-Lucien Guyot débute son apprentissage en 1900 en ébénisterie, puis en sculpture sur bois. Dès 1903, il dessine des modèles pour le Musée d’Histoire naturelle de Paris. Très vite il montre un attrait pour la nature et devient alors un familier du Jardin des Plantes, où il peut étudier les fauves afin d’en traduire l’anatomie et les attitudes en sculpture. Figure de Montmartre, il installe son atelier au Bateau-Lavoir après la première Guerre Mondiale, en pleine ère cubiste, et présente ses œuvres dans les plus grands salons parisiens. En 1931, il rejoint le «Groupe des Douze», créé par François Pompon et Jane Poupelet, qui rassemble des sculpteurs comme Marcel Lémar, Paul Jouve, André Margat, Jean-Claude de Saint-Marceaux ou Georges Hilbert. Il se démarque alors dans la représentation animalière, interprétant personnellement la nature à travers de véritables portraits d’animaux possédant des sentiments et une certaine humanité. Il s’intéresse principalement aux animaux sauvages, des lions et des lionnes, des panthères, des ours, des babouins, des orangs-outans et d’autres singes, mais il représente également des chiens, des chats, des taureaux, des oiseaux, des chevaux et quelques nus féminins. Dès ses premières œuvres durant l’entre-deux-guerres, Guyot bénéficie d’un grand succès. Au cours de sa carrière, de nombreuses expositions lui sont consacrées par les Galeries Bernheim Jeune, Druet, Devambez et Malesherbes entre autres. Il reçoit également plusieurs commandes de l’Etat, notamment lors de l’Exposition Internationale de 1937, où il exécute le groupe monumental de Chevaux et Chien en bronze doré ornant une fontaine des bassins du Trocadéro grâce auquel il obtient une renommée internationale.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue