BAUDELAIRE (Charles). Lettre autographe signée...

Lot 25
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Result with fees
Result : 3 900EUR

BAUDELAIRE (Charles). Lettre autographe signée...

BAUDELAIRE (Charles). Lettre autographe signée « Ch. Baudelaire » à Narcisse Ancelle son conseil judiciaire et confident. [Bruxelles], 9 août 1865. 2 pp. in-8 à l'encre avec 6 mots ajoutés au crayon, en-tête gaufré de l'hôtel du Grand miroir à Bruxelles , petite perforation portant atteinte à un mot et à la signature. Charles Baudelaire consacra une part im portante de ses dernières années à tenter de faire acc epter ses oeuvres complètes à un édi teur, pour des raisons tant financières que littéraires, puisqu'il était perclus de dettes et qu'il possédait des inédits à Bruxelles et chez sa mère à Honfleur. Fixé en Belgique, il dut avoir recours aux services d'intermédiaires comme le libraire Julien Lemer et même à son ami et conseil judiciaire Narcisse Ancelle, mais il ne parvint pas à conclure d'affaire avant sa mort en 1867. L'« Appendic e » aux Fleurs du mal. Pour ces OEuvres complètes, Baudelaire avait longuement préparé la troisième édition de son recueil poétique majeur : Théodore de Banville et Charles Asselineau, qui se chargèrent du soin de l'établir, surveillèrent sa publication en 1868 en essayant de respecter au mieux ses intentions. Ils y ajoutèrent ainsi un « Appendice » désiré par le poète, qui réunissait des textes ayant trait aux Fleurs du mal, écrits lors de l'affaire du procès en 1857 par des personnalités telles que Jules Barbey d'Aurevilly ou Émile Deschamps. Certains de ces textes avaient déjà figuré dans la brochure que Baudelaire avait fait imprimer à petit nombre en août 1857 sous le titre Articles justificatifs pour Charles Baudelaire autour des Fleurs du mal. La lettre de Flaubert du 13 juillet 1857, mentionnée dans la présente lettre, ne serait finalement pas retenue dans l'« Appendice ». Sur Narcisse Ancelle, voir ci-dessus le n° 1. « Je viens de recevoir une longue lettre de J. Lemer (qui n'a d'ailleurs rien que de rassurant) mais qui va probablement m'obliger à faire une nouvelle excursion à Paris et à Honfleur. Veuillez m'envoyer les
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue