Habit de Grande tenue de Sénateur ayant appartenue...

Lot 294
Aller au lot
2 000 - 3 000 €
Result with fees
Result : 12 500 €

Habit de Grande tenue de Sénateur ayant appartenue...

Habit de Grande tenue de Sénateur ayant appartenue à Napoléon-Alexandre Berthier, deuxième Prince de Wagram. En drap bleu national, à colet et parements en velours noir, fermant à neuf boutons. Col, plastron, parements de manche, et martingale richement brodé en canetille et paillettes d’argent doré de feuilles de chêne et de palmes. Boutons dorés, à l’Aigle dans une couronne de feuilles de chêne et de laurier avec banderole « Sénat », deux petits boutons aux manches, deux gros boutons en martingale et deux à la base des basques. Entièrement doublé de soie ivoire. B.E. Traces d’usage. Epoque Second Empire. 2 000 / 3 000 € Biographie : Fils de Louis-Alexandre Berthier, prince de Neuchâtel et de Wagram, et de Marie-Elisabeth en Bavière (de) (1785-1849), il fut appelé, à la mort de son père, le 1er juin 1815, à lui succéder dans sa dignité de pair de France , il avait alors cinq ans, et son âge ne lui permit de prendre séance au Palais du Luxembourg que le 15 avril 1836. À cette époque, il était chef de bataillon de la garde nationale de Boissy-Saint-Léger et s’occupait d’agriculture. Il refusa de participer au procès de Louis-Napoléon Bonaparte après l’affaire de Strasbourg. Le gouvernement de Louis-Philippe Ier le fit, en 1846, chevalier de la Légion d’honneur. En 1848 il devint conseiller général de Seine-et-Oise où il possédait des propriétés foncières considérables, dont le Château de Grosbois, et conserva ce mandat jusqu’en 1870. Entré le 26 janvier 1852 au Sénat institué par Napoléon III , il y soutint de ses votes la politique impériale, et rentra dans la vie privée à la chute de l’Empire le 4 septembre 1870. Provenance : Vente de souvenirs du Maréchal Berthier et de sa famille.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue