Rare et belle montre ayant appartenu à Caroline... - Lot 226 - Osenat

Lot 226
Got to lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
Result with fees
Result : 25 625EUR
Rare et belle montre ayant appartenu à Caroline... - Lot 226 - Osenat
Rare et belle montre ayant appartenu à Caroline MURAT, Sœur de l’Empereur Napoléon Ier, attribuée à l’orfèvre NITOT Montre à clé, mouvement à coq signé sur la platine « LEROY A PARIS N 5790 ». Cadran émaillé à chiffres romains. Boîtier en or, couvercle émaillé vert à centre orné du chiffre de la Reine « C sous couronne » entouré de deux branches de laurier réunies par une fleur, l’ensemble en or enrichi de minuscules perles, cerclé en bordure d’une suite de perles fines. L’ensemble sur fond émaillé vert. Revers à fond rayonnant émaillé vert, décoré d’un semis d’étoiles d’or et cerclé en bordure de perles. Tranche guillochée. Anneau poinçonné. B.E. Avec une clé à tige droite et panneton à jours. Diamètre : 3,5 cm Poids brut : 34 g Epoque Premier Empire. Biographies : Caroline-Marie-Annonciade BONAPARTE (1782-1839). Troisième sœur de Napoléon, née à Ajaccio le 25 mars 1782, avait à peine onze ans, lorsqu’elle quitta la Corse pour venir habiter Marseille. Elle y resta jusqu’en 1796, époque à laquelle Mme Lætitia vint se fixer à Paris. Napoléon, qui l’aimait tendrement, lui fit épouser l’un de ses plus braves lieutenants, Joachim Murat, le 20 janvier de l’année 1800. Successivement grande-duchesse de Berg et de Clèves et placée sur le trône de Naples en juillet 1808, Caroline se montra digne de sa haute position par son intelligence, ses talents, le tact fin qu’elle montra dans les affaires. Radieuse de grâce et de beauté, douée d’un esprit cultivé, elle exerça un grand ascendant sur son époux, suppléa aux qualités qui manquaient à ce vaillant soldat pour l’exercice de la souveraineté, et tint elle-même, en qualité de régente, les rênes de l’Etat avec une remarquable habileté. Son avènement au trône fut signalé par des actes de justice et d’humanité. Elle fit rappeler les exilés et rendre la liberté aux condamnés politiques. Prenant une part très active au gouvernement du royaume, pendant un règne de sept années seulement, elle réalisa à Naples d’immenses progrès, fon
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue