NAPOLEON Ier. Lettre signée « Nap » au ministre...

Lot 15
Aller au lot
4 000 - 5 000 EUR

NAPOLEON Ier. Lettre signée « Nap » au ministre...

NAPOLEON Ier. Lettre signée « Nap » au ministre de la Guerre le général Henry Clarke. Berlin, 29 octobre 1806. 1 p. in-4, sous passe-partout. Superbe lettre signée par l’empereur le lendemain de son entrée à Berlin . « Les 100 hommes d’artillerie qui doivent arriver le 30 rempliront l’objet. Faites partir les hussards, dragons et cuirassiers non montés que vous avez, pour Spandau [forteresse à l’Ouest immédiat de Berlin, qui venait de capituler le 25 octobre, car j’ai ici un grand nombre de chevaux de cavalerie. Renvoyez-moi le 14e régiment. Le bataillon de Nassau-Uzingen [Nassau-Usingen] vous sera d’un bon service. Si vous avez connaissance qu’il y ait encore sur les derrières, du côté de Bamberg ou de Wurzbourg, des hommes de cavalerie à pied, donnez-leur l’ordre de se rendre à Spandau. Du moment que vous croirez que la brigade de dragons, que j’ai envoyée sur mes derrières pour balayer les partis prussiens, est inutile, donnez-lui l’ordre de rejoindre sa division. La colonne du prince de Hohenlohe a été prise. Le prince Auguste de Prusse, le prince Schwerin sont du nombre des prisonniers. Quarante drapeaux, seize mille hommes d’infanterie, soixante pièces de canon toutes atte lées et quatre mille chevaux, sont tombés en notre pouvoir… » Le combat où Murat fit prisonnier Clausewitz . Après les batailles d’Iéna et d’Auerstaedt le 14 octobre 1806, Davout puis Napoléon Ier étaient entrés à Berlin, respectivement les 25 et 27 octobre. La puissance prussienne était à genoux, et les troupes françaises poursuivaient les survivants, Bernadotte et Soult sur les talons de Blücher vers l’Ouest, et Ney et Murat derrière le prince Friedrich-Ludwig zu Hohenlohe-Ingelfingen, vers l’Est. Le 28 octobre 1806, les troupes de Murat forcèrent Hohenlohe à capituler à Prenzlau : sous les ordres de ce dernier se trouvaient alors le prince Auguste de Prusse (neveu de Frédéric le Grand), Carl von Clausewitz (aide de camp du prince de Prusse), et le prince Gustav von Mecklenburg-Schwerin. Provenance : Collection Rossignol (timbre sec). Napoléon Ier, Correspondance générale, Paris, Fayard, vol. VI, 2009, n° 13375.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue