1983 LAMBORGHINI COUNTACH Châssis n° ZA9C00500DLA12588...

Lot 341
Aller au lot

1983 LAMBORGHINI COUNTACH Châssis n° ZA9C00500DLA12588...

1983 LAMBORGHINI COUNTACH
Châssis n° ZA9C00500DLA12588
Carte grise française

Au Salon de Genève 72, la presse découvre une automobile irréelle, tout droit sortie d'un rêve d'enfant, saturée de beauté pure, d'une évidence qui démodait sur-le-champ la concurrence, et qui allait s'inscrire dans l'histoire de l'automobile moderne : la Lamborghini Countach. Sa ligne, création de Marcello Gandini (qui avait aussi dessiné la Miura), est devenue un archétype de la
beauté mécanique. Ultra basse (1,07 m !), légère - 1200 kilos - la LP400 équipée du V12 de 380 ch. La Countach, qui associe les performances d'une automobile de compétition et un style ravageur, fut un événement dans l'histoire de l'automobile.
En 1978, après 150 exemplaires produits en cinq ans, est présentée la Countach S, avec roues énormes taille basse, élargisseurs d’ailes et spoiler avant, et avec généralement un aileron à l’arrière. La Countach devient monstrueuse. En 1982, la Countach devient 5000 S avec une augmentation de la cylindrée à 4.7 l pour retrouver la puissance originale malgré les normes antipollution. Très recherchée, la 5000 S ne fut produite qu’à seulement 312 exemplaires !
Notre exemplaire fut livré neuf en France en 1983. Elle appartenait à l’époque à un constructeur automobile français. Elle a connu ensuite un deuxième propriétaire qui l’a conservé pendant plus de 20 ans avant de s’en séparer au profit de son actuel conducteur. Celui-ci l’a fait réviser, ainsi l’allumage et la carburation connurent les travaux nécessaires à la mise au point mécanique. Le moteur (dernier à carburateurs horizontaux) est une véritable œuvre d’art. L’émetteur et le récepteur d’embrayage ont été changés. Les deux pneus arrière sont neufs.
Parfaitement utilisable, elle emporte une charge d'imaginaire, mais délivre aussi un bruit, des sensations et des performances quasiment uniques au monde : au volant d'une telle automobile, le pilote survole le réel. C'est littéralement un rêve de jeunesse qui se réalise... Comprendre qu'une telle voiture existe et qu'on peut la conduire !

At the 1972 Geneva Show, the press discovers an unreal car, straight out of a child's dream, saturated with pure beauty, and that would be part of the history of the modern automobile: the Lamborghini Countach. His line, creating by Marcello Gandini (who also designed the Miura), has become an archetype of the mechanical beauty. Ultra low (1.07 m!), Light - 1,200 kilos - the LP400 features the V12 380 hp. The Countach, which combines the performance of a race car and a devastating style, was an event in the history of the automobile.
In 1978, after 150 copies produced in five years, is presented the Countach S with huge hipster wheels, fender flares and front spoiler, and generally with a rear spoiler. The Countach becomes monstrous. In 1982, the Countach S becomes 5000 with an increase in displacement to 4.7l to return to the original power despite the pollution standards.
Highly sought, the 5000 S was produced in 312 copies only!
Our copy was delivered new in France in 1983. It belonged at the time to a French car manufacturer. She then had a second owner who has maintained for more than 20 years before separating in the benefit of the current conductor. He did revise the ignition and the carburetion knew the work required for the mechanical set-up. The engine (last in horizontal carburettors) is a true work of art. The transmitter and receiver clutch have been changed. The two rear tires are new.
Perfectly usable, it takes an imaginary charge, but also delivers a sound, sensations and almost unique performances in the world: driving such a car, the driver is over the reality. It is literally a childhood dream comes true ... Understanding that such a car exists and can drive it!

My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue