Présent de l'empereur Napoléon Ier au général... - Lot 166 - Osenat

Lot 166
Got to lot
Estimation :
5000 - 8000 EUR
Result without fees
Result : 15 000EUR
Présent de l'empereur Napoléon Ier au général... - Lot 166 - Osenat
Présent de l'empereur Napoléon Ier au général Drouot Exceptionnelle et rarissime montre de gousset en ivoire à clé, mécanisme à coq. Gravée au dos «L'empereur» en incrustation de lettre en or (manque le «P») au centre orné de l'Aigle de l'Isle d'Elbe (à trois abeilles) dans un petit médaillon, gravé au dessous: «au général drouot gouverneur de l'ile d'elbe 1 janvier 1815» Boitier en ivoire orné d'incrustation sur les pourtours. Cadran à chiff res romains, mouvement, platine et rouages en ivoire, échappement à ancre en ivoire. Coq en ivoire finement travaillé à jours et orné de petites pointes d'or (accident, petit manque au pourtour du couvercle du boitier, manque les aiguilles, mécanisme à revoir). Accompagné d'une tresse en fils de soie maintenant trois amulettes en ivoire: une pipe, un sifflet et un petit gland à vis. Probablement un travail des célèbres ivoiriers de Dieppe. On y joint: Une attestation manuscrite ancienne en italien signée Luisa Dani et M.Faolini attestant que le 25 fevrier 1815, veille du départ de Napoléon pour la France, le général Drouot dit une dernière visite à sa fiancée Enrichetta Bianchi, pour lui déclarer, en présence de sa mère, que le seul motif qui l'empêcherait de contracter le mariage projeté était la grande différence d'âge et qu'en témoignage d'affection et de respect il la priait d'accepter comme un souvenir impérissable, la montre que l'Empereur lui même lui avait donnée le 1er janvier 1815 ainsi que la croix de la Légion d'honneur qui avait brillé sur sa poitrine, dans maintes batailles. Historique: On citera l'extrait du Pays lorrain (cité en bibliographie) qui ne diffère que par le nom de la fiancée: Le général Drouot à l'île d'Elbe fut sur le point de se marier avec Mademoiselle Henriette Vantini, fille du chambellan Vantini. Il n'était plus un jeune homme, il n'était pas un bel homme, mais il avait un nom honorable de vaillance et de probité. Elle voulait apprendre le français, lui l'italien: il y eut échange de leçons. El
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue