Le maréchal Soult, duc de Dalmatie (1769-1851)... - Lot 142 - Osenat

Lot 142
Got to lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
Result without fees
Result : 30 000EUR
Le maréchal Soult, duc de Dalmatie (1769-1851)... - Lot 142 - Osenat
Le maréchal Soult, duc de Dalmatie (1769-1851) Tabatière en or rectangulaire à angles coupés. Couvercle orné sur le dessus d'un médaillon au chiffre «S» entouré d'un liseré en émail bleu nuit, dans un encadrement d'émail bleu ciel, sur fond travaillé en vannerie, bordé d'une suite de feuilles d'acanthes en chapelet. Ceinture ornée dans les angles d'urnes porte-fruits et de feuillages et fond décorés en suite. Poinçon de garantie; poinçon d'orfèvre Blerzy Etienne Lucien, insculpation: 1801/1802. Porte le numéro «081» frappé. 9 x 5 x Ht 1,5 cm. Poids brut: 134 gr. T.B.E. Provenance: Collection du colonel Duval, petit-fils de l'intendant Duval, et aide de camp de l'empereur Napoléon III (détails donnés sur une lettre manuscrite datée 1932, à l'intérieur de la tabatière). Biographie: Jean de Dieu Soult, duc de Dalmatie. Engagé en 1785, il prend part aux guerres révolutionnaires. Général de brigade (1794) puis de division (1799), seconde Masséna en Suisse et en Italie.Commandant l'infanterie légère de la Garde des consuls (1802), est promu maréchal d'Empire et colonel général de la Garde impériale (1804). Pour s'être emparé lors de la bataille d'Austerlitz du plateau de Pratzen, est qualifié par l'Empereur de «premier manoeuvrier de l'Europe». Gouverneur de la Vieille-Prusse (1807), est envoyé dans la péninsule Ibérique, où il se distingue comme commandant en chef du 2e corps de la Grande Armée, puis major-général de l'armée d'Espagne (1809). Rappelé en France en raison de sa mésentente avec le roi Joseph, il est placé à la tête de la Vieille Garde, puis à celle de la Garde impériale en Saxe (mai 1813). Après s'être signalé à Bautzen, il reprend le commandement des armées d'Espagne et des Pyrénées (juilllet 1813). Rallié à Louis XVIII (avril 1814), devient ministre de la Guerre sous son règne (décembre 1814-mars 1815). Bien qu'ayant qualifié Napoléon d'usurpateur, il revient combattre à ses côtés pendant les Cent-Jours. Pair de France, major général de l'armée du Nord (m
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue