ESPINASSE (Jules)

Lot 6
Got to lot
Estimation :
200 - 300 EUR
Result without fees
Result : 5 100EUR
ESPINASSE (Jules)
Manuscrit autographe signé intitulé «RÉPONSES FAITES PAR LAUMAS, ORDONNANCE DU PRINCE IMPÉRIAL aux questions qui lui ont été adressées par MMrs Conneau, Bizot et Espinasse». SUR LES CIRCONSTANCES DE LA MORT DU PRINCE IMPÉRIAL: «... Toute la partie du pays où le prince est allé ce jourlà avait déjà été reconnue, le détachement ne se croyait donc pas en danger... On a connu la nouvelle au camp à 7 heures moins le quart du soir et on a ordonné la reconnaissance pour le lendemain 6 heures 1/2. Le cheval du prince est rentré avec un homme de la reconnaissance, il portait sa bride, sa selle, un révolver chargé dans une fonte, et des dessins dans l'autre. - La reconnaissance était composée de la façon suivante: le prince, le lt Carey, le noir, et six volontaires du pays. Ces volontaires de la compagnie du capitaine Benington sont des hommes de sac et de corde, bons ou mauvais... - Il a vu le lieutenant Carey au retour, qui lui a dit que: «on avait tiré une volée du milieu du maïs, qu'ils s'étaient tous enfuis; que le prince avait donné l'ordre de monter à cheval juste au moment où on avait tiré; en se retournant, il a vu la selle vide, et a pensé que le prince avait été tué». Le lt carey avait l'air sans dessus dessous... Le prince portait sa tenue ordinaire, son casque blanc; il avait son sabre et son révolver... - Dans le camp, on ne pouvait croire que le prince fût tué, on le croyait blessé, et la reconnaissance espérait le retrouver vivant. ? Le pays est très difficile la nuit. - Pour la reconnaissance, toute la cavalerie fut commandée; elle était forte d'à peu près 600 à 1000 chevaux, sous les ordres du général Marschal... - ARRIVÉS AU KRAAL, TOUT LE MONDE S'ARRÊTA; il arriva que ce fut un capitaine Mollenox, aide de camp du général, que le groom du prince avait suivi, qui traversa la Douga au point où était le corps du prince; le docteur Scott était avec eux. LE GROOM APPELA LAUMAS QUI PUT VOIR LE PRINCE TEL QU'IL ÉTAIT... - La Douga n'avait que quelques pieds de pro
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue