c 1952 TALBOT LAGO GRAND SPORT Châssis T26...

Lot 231
100 000 - 150 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 168 000 €

c 1952 TALBOT LAGO GRAND SPORT Châssis T26...

c 1952 TALBOT LAGO
GRAND SPORT
Châssis T26 GS
Châssis court (SWB)
Moteur TALBOT LAGO T26 (170 CV)
BV n°B1:179 (T26GS)
Empattement du châssis : 2,65 m
Carrosserie bois « style Saoutchik »
A immatriculer en collection

La Talbot Lago Record T26 doit son nom à sa puissance fiscale : le chiffre 26 signifiant 26 cv fiscaux. Son moteur de 4 482 cc3 développe 170 cv à 4200 t/mn permettant une vitesse maxi de 170 km/h. Antony Lago, qui restait un passionné de compétition automobile extrapole de la Talbot Lago Record une version plus sportive et plus performante, la Lago Grand Sport T26 GS, apparue en 1947 avec une puissance de 190 cv à 4 200 t/mn. Exemple d’un modèle T26 GS Saoutchik ( Coll. Peter Mulin) 50 l a u t o m o b i l e s d e c o l l e c t i o n La plupart des luxueuses Record sont fabriquées entièrement par la firme ellemême, châssis et carrosserie. Pourtant, certains châssis roulants seront livrés à des carrossiers de renom. Il s’agit de l’ultime évolution de cette race de puissantes et prestigieuses voitures de Grand Tourisme que Lago avait fait naitre en 1934 avec la T150, c’est la plus puissante et la plus rapide. Ce projet de châssis laisse à son futur acquéreur la liberté de choix de carrosserie, la plus emblématique étant Saoutchik. La T26 GS verra quelques-uns de ses châssis « détournés » vers la compétition sous l’appellation de T26C. C’est un de ces modèles qui permettra à Talbot Lago de remporter la plus belle de ses victoires en course lors des 24 Heures du Mans de 1950. Le modèle présenté est un châssis de type T26 GS. Il n’y a pas de cloison pare-feu sur laquelle était fixée la plaque de châssis. Il n’y a pas de numéro frappé à froid sur le cadre du châssis. Ce châssis est composé de 2 longerons en tôle emboutie et d’une suspension triangulée et lame transversale à l’avant et ressorts longitudinaux à lames à l’arrière. Le boitier de direction est bien conforme au modèle T26. Les freins sont à tambours en aluminium et sont conformes au type Grand Sport. Le moteur Talbot Lago porte le numéro 26257 et possède une culasse fonte contrairement au GS en aluminium. C’est un moteur 6 cylindres de 4 482 cc. La boite de vitesses est conforme au modèle Grand Sport et porte le numéro B1 :179, il s’agit d’une boite pré-sélective Wilson à 4 rapports et MA. Le moteur ne possède pas son carburateur. Le pont arrière est conforme au modèle T26 Grand Sport, les attaches d’amortisseurs également. La direction est à droite par boitier. Sur ce châssis repose une ossature (non fixée) en bois de fabrication très ancienne (très probablement d’époque). Cette armature n’a subi aucune modification décelable et s’intègre au châssis. Il s’agit d’un type coach 2 places. Ce châssis provient vraisemblablement du stock de pièces neuves de l’usine Talbot. Ce stock a été racheté à SIMCA, devenu propriétaire de la marque en 1958, par le coureur Georges Grignard de Puteaux, au début des années 1960. Des informations sur ce châssis ont été indiquées dans le livre « Talbot Lago Grand Sport, the car from Paris » par Peter M Larsen et Ben Erickson, sous le numéro de châssis 110159. Ce numéro n’est pas frappé, « engine unknown » est en fait un type 2AG numéro 26257 et l’empattement est de 2,65 m. Il est également possible que ce châssis puisse être le 110.125 carrossé par Chapron.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue