JAMES TISSOT (1836-1902) Jardinière, grotte...

Lot 1
80 000 - 100 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 206 250 €

JAMES TISSOT (1836-1902) Jardinière, grotte...

JAMES TISSOT (1836-1902) Jardinière, grotte et pièce d’eau Bassin ovale à flancs plats en émaux cloisonnés polychromes dans le goût chinois à décor de colonnade devant une pièce d’eau (similaire à la Naumachie du Parc Monceau) et d’une grotte sur la mer. Les prises en bronze doré à décor de femmes velues recourbées reposant sur des monstres fantastiques, base en bronze doré posant sur des pieds en cristal de roche. Monogrammée J.J.T dans un cartouche du décor sur chaque face. Monogramme au-dessous au centre Circa 1882 La jardinière est posée sur un socle en bois mouluré, anciennement vernis, certainement contemporain de la jardinière (avec de nombreux coups, petits manques et rayures) H : 28 cm – L : 74 cm – P : 31 cm Provenance : Don direct de l’artiste à Maurice de Brunhoff, puis par descendance directe. (Maurice de Brunhoff fut l’éditeur en 1904 de La Sainte Bible. Ancien Testament illustré par J. Tissot). Notes : - Une jardinière chinoise du XVIème siècle ayant appartenu à James Tissot (ancienne collection Paul César Helleu puis David-Weill) aujourd’hui au Musée des Arts Décoratifs de Paris, est l’inspiration sinon le modèle de notre jardinière - Une autre jardinière titrée « un lac et la mer» avec les mêmes montures de femmes sur des têtes de monstres est aujourd’hui conservée en Angleterre dans les collections du Brighton Museum & Art Gallery (n°74 du catalogue de l’exposition à la Dudley Gallery) Expositions : -1882, Dudley Gallery, Londres (n°75 du catalogue, parmi les 20 cloisonnés présentés de l’artiste dont aucun ne fut vendu) -1883, Palais de l’Industrie, Paris Bibliographie : - James Tissot. Catalogue de l’exposition au Petit Palais, du 5 avril au 30 Juin 1985. p.96 à 98 avec la mention «localisation inconnue» pour notre jardinière
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue