1930 SALMSON San Sebastian Grand Prix

Lot 326
200 000 - 230 000 €
Résultat : 200 000 €

1930 SALMSON San Sebastian Grand Prix

Chassis n° 616
Ex Decaroli
Compresseur Cozette n° 8
Carte grise française
La marque tient son nom d'Émile Salmson (1859-1917), fils de Jean-Jules Salmson et petit-fils de Jean-Baptiste Salmson, d'origine suédoise, qui ouvre vers 1890 un atelier spécialisé dans le domaine des pompes et des machines à vapeur.
Il se développe ensuite dans l'aéronautique en fabriquant à partir de 1909 le moteur d'avion Canton-Unné à sept cylindres en étoile monté par Breguet et Voisin.
Début 1913, la Société des Moteurs Salmson (SMS) est créée.
La paix revenue, une partie de l'activité se reconvertit dans la fabrication sous licence du cyclecar anglais G.N. (Godfrey et Nash) lancé pour le Salon de Paris 1919.
Deux ans plus tard, le type AL utilise un moteur à double arbre à cames en tête sur la version GS (Grand Sport). Fortement modifiée (GSS, GSC et GS-GP), celle-ci remportera de nombreuses courses dans sa catégorie, notamment le Bol d'or (1923), les 24 Heures du Mans (1926, 1927, 1928) et les 200 Milles de Brooklands (1922, 1923, 1924, 1925).
À l'automne 1921, la croix de Saint-André devient l'emblème de la marque.

Salmson fabriqua 18 voitures de course dont 4 ont été importées en Angleterre. Ces voitures étaient destinées à la compétition et étaient construites sur un châssis abaissé. Au niveau mécanique, tout était double : moteur double-arbre, double allumage, double circuit d’eau.
Elles possèdent également un compresseur Cozette n°8, des moyeux Rudge et un essieu Perrot-Piganneau.

Le modèle présenté est une San Sebastien Grand Prix n° 616.
Cette rare automobile n’a eu que 4 propriétaires, le 1er est l’illustre pilote Louis Decaroli (1898-1968) qui s’est également illustré sur Bugatti.
Cette automobile a été livrée à Decaroli par Victor Marret à Nice.

Elle a ensuite couru divers Grand Prix dont :
(Extrait du palmarès)
Grand Prix de Comminges du 17 aout 1930, elle termina 3ème et portait le numéro 35.
Grand Prix de Monza (ITALIE) du 7 septembre 1930, elle portait le numéro 96 et abandonna.
Grand Prix de Anvus (ALLEMAGNE) le 2 août 1931, elle portait le numéro 26 et termine à la 2ème place !
Grand Prix de Pescara (ITALIE) les 15 et 16 août 1931, elle portait le numéro 18 et nouveau podium cette fois-ci la 1ère place !
Grand Prix de Monza (ITALIE) le 6 septembre 1931, elle portait le numéro10 et termina le Grand Prix.
Grand Prix de Rome (ITALIE) le 24 avril 1932, elle termina également 1ère !



La fiche d’inscription du Grand Prix de Suisse du 6 et 7 août 1932 montre bien le pilote Louis Decaroli qui demeurait au 55 rue Chef de Ville à Clamart.
La voiture était bien la Salmson châssis 616 avec compresseur.

Ensuite la voiture a été vendue au second propriétaire qui l’a restaurée et gardé pendant plusieurs décennies et revendue ensuite à Monsieur Varenne qui l’a revendue à l’actuel propriétaire.
La voiture a fait l’objet d’une restauration moteur effectuée chez l’Atelier de la Belle Epoque, notamment la remise en route du compresseur (25 000 € ont été dépensés pour le moteur).
C’est une automobile extrêmement puissante qui dépassait le 180 km/h.
Nous vous offrons l’opportunité d’acquérir une automobile avec un très beau palmarès, l’une des 10 San Sebastian GP recensées dans le livre de Donald HILL.


The brand takes its name from Emile Salmson (1859-1917), son of Jean-Jules Salmson and grandson of Jean-Baptiste Salmson, of Swedish origin, which opens around 1890 a workshop specialized in pumps and steam engines.
It then develops in aviation in manufacturing from 1909 the aircraft engine Canton Unné, a seven-cylinder radial mounted by Breguet and Voisin.
Beginning 1913, the Society of Salmson engines (SMS) is created.
When peace returned, a part of the activity is reconverted in the manufacture under license of the English cyclecar GN (Godfrey and Nash) launched for the Paris Salon in 1919.
Two years later, the AL type uses the engine with a dual overhead cam head on version GS (Grand Sport). Heavily modified (GSS, GSC and GS-GP), it will win many races in its class, including the Bol d'or (1923), the 24 Hours of Le Mans (1926, 1927, 1928) and the 200 Miles of Brooklands (1922, 1923, 1924, 1925).
In fall 1921, the cross of St. Andrew became the emblem of the brand.

Salmson manufactured 18 race cars which 4 were imported to England. These cars were intended for the competition and were built on a lowered chassis. Mechanically, everything was twofold: double shaft motor, dual ignition, double water circuit.
They also offer Cozette compressor 8, of Rudge hubs and Perrot-Piganneau axle.

The model presented is a San Sebastian Grand Prix No. 616.
This car has had unusual 4 owners, the first one is the famous pilot Louis Decaroli (1898-1968) who also illustrated on Bugatti.
The car was delivered to Decaroli fromVictor Marret in Nice.

It then ran various Grand Prix including:
(From the charts)
Grand Prix of Comminges on August 17, 1930, she finished 3rd and was number 35.
Grand Prix of Monza (Italy) on 7 September 1930, she was number 96 and gave up.
Grand Prix of Anvus (GERMANY) on August 2, 1931, she was number 26 and finished in 2nd place!
Grand Prix of Pescara (Italy) on 15 and 16 August 1931, she was number 18 and another podium this time the 1st place!
Grand Prix of Monza (Italy) on September 6, 1931, she was wearing the number 10 and finished the Grand Prix.
Grand Prix of Rome (ITALY) on April 24, 1932, it also ended the first!

The registration file for the Grand Prix of Switzerland on 6 and 7 August 1932 shows Louis Decaroli pilot who lived at 55 Head Street City Clamart.
The car was the Salmson chassis n°616 with compressor.

Then the car was sold to the second owner who restored and kept it for several decades and then sold to Mr Varenne who sold to the current owner.
The car known an engine restoration in the Belle Epoque workshop, including the compressor restarting (€ 25,000 was spent on the engine).
This is an extremely powerful automobile that exceeded the 180 km / h.
We offer you the opportunity to buy a car with a very good track record, one of the 10 San Sebastian GP recorded in the book of Donald HILL.
 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue