Psyché aux renommées du Roi de Rome Executée...

Lot 279

Psyché aux renommées du Roi de Rome Executée...

Psyché aux renommées du Roi de Rome Executée pour Mademoiselle Mars Ayant appartenue à Madame Valtesse De La Bigne Paris, vers 1823 - 1825 L'ébénisterie par Joseph-Marie BÉNARD (act. 1820 - ap. 1836) Probablement sur un dessin de l'architecte-décorateur Edmond DUPONCHEL (1794-1868) Les Renommées sur un modèle de Lucien-François FEUCHÈRE (+ 1843) Loupe d'orme, amarante, bronze ciselé, patiné et doré au mat. Haut. 200 cm, Long. 110 cm. Hauteur du miroir: 120 cm. Provenance: - Exécutée pour Anne Françoise Hippolyte Boutet de Monvelle dite Mademoiselle Mars (1779-1847), Pensionnaire de la Comédie Française, pour son hôtel de la rue de la Tour des Dames. - Collection de Louis-Alphonse Bronner (1788-1874), son fils, - Vente de ses collections, Paris, Me Lechat, 12-14 novembre 1874, n° 76. - Collection de Lucie Émilie Delabigne dite Valtesse de la Bigne (1848-1910), dans son hôtel du 98, Boulevard Malesherbes. - Vente du contenu de celui-çi, Paris, Me Lair-Dubreuil, 2 - 7 juin 1902, n° 536 (repr.). - Paris, Adr. Hustinx, Gilliot & Chadoux Succrs. - Collection de Boson de Talleyrand-Périgord (1867-1952), duc de Valençay, de Dino, de Sagan et de Talleyrand. - Collection de Madame Delafare, Paris. - Collection privée. L'oeuvre présentée est d'une qualité exceptionnelle et d'une importance particulière tant au regard de l'histoire de l'art et du goût que de l'histoire des moeurs à Paris au 19e siècle. Cette assertion est vraie si on considère la date de sa création, vers 1823-1825, celle de son contexte historique, la personnalité de l'auteur de son dessin et ses exécutants, tout autant que la personnalité de son commanditaire, la célébrissime pensionnaire de la Comédie Française: Anne- Françoise-Hyppolite Boutet, dite Mademoiselle Mars, (20 décembre 1778- 20 mars 1847). D'elle, Juste-Adrien de Lafage écrivit «cette beauté, cette splendeur, ce noble port, cette aisance dans la tournure et les manières, qui contribuèrent si puissamment à ses succès, ne datent point de sa première jeunesse; ce fut seulement à l'âge de trente ans qu'elle posséda complètement ces précieuses qualités extérieures qui, au moment où elle paraissait sur la scène, la faisaient applaudir avant même qu'elle eût ouvert la bouche.» L'assertion est aussi vraie si on s'empare du personnage de la seconde de ses propriétaires mémorables, Lucie Émilie Delabigne dite Valtesse de la Bigne (1848-1910), une des plus célèbres reine du demi-monde, principale modèle de Nana d'Émile Zola, le plus diffusé de ses romans lors de son vivant: 159 000 exemplaires en 1885. Cette oeuvre fut célèbre très tôt puisque Thiollet et Roux la reproduire, en 1837, de face et de profil dans leur Nouveau Recueil de Menuiserie et Décorations Intérieures et Extérieures, (Paris 1837, réédité en 1866), sur la planche 30, et dans la légende de celle-ci, page 6, ils précisent que la psyché est celle de Mademoiselle Mars dans son nouvel hôtel de la Tour des Dames, achevé vers 1825. Références archivistiques: - Paris, Archives de Paris, D1 U1 183, 23 mars 1847, scellé après le décès de Mlle Mars, chambre: «... une psyché en bois d'érable avec glace d'un seul morceau de forme ovale d'un mètre vingt centimètres de hauteur avec ornements de cuivre doré et surmontée de deux statuettes en bronze...» - Paris, Archives Nationales de France, Minutier Central, ET/XIII/733, 19 avril 1847, inventaire après le décès de Mlle Mars, chambre: «Une psyché également en bois d'érable et d'amarante avec ornements & bras à deux lumières chaque en cuivre doré avec glace de forme ovale surmontée de deux figures de bronze prisée deux cents francs (200 fr.) - Vente... après décès de M. B..., Mobilier, diamants... ayant appartenu à Mlle Mars, Hôtel Drouot, Me Lechat, Paris, 12 au 14 novembre 1874, n° 76: «Glace psyché du temps de l'Empire, garnie d'ornements et statuettes sur chapiteaux en bronze ciselé et doré au mat.» - Catalogue de Tableaux modernes.... Objets d'art,... le tout appartenant à Madame Valtesse de La Bigne et garnissant son hôtel, 98, boulevard Malesherbes, Me Lair- Dubreuil, Paris, 2-7 juin 1902, n° 536: «Très remarquable Psyché en bois de citronnier avec encadrement d'amaranthe, supportée par deux colonnes, ornées de bronzes ciselés et dorés, couronnées par des chapiteaux, supportant des figurines allégoriques de Victoires, en bronze, à patine foncée, avec bras d'appliques à deux lumières, époque Ier Empire, ayant appartenu à Mlle Mars.» (reproduite au catalogue.) Références Bibliographiques: - Charles Percier & Pierre-Léonard Fontaine, Recueil de décorations intérieures, Paris 1801, et rééd. augmentée Paris, 1812. - Vicomte Héricart de Thury, et M. Migneron, M., Rapport sur les produits de l'Industrie Française présenté au nom du Jury Central [Exposition de 1823], Paris, 1824. - Vicomte Héricart de Thury, Rapport du Jury d'admission des produits de l'industrie du département de la Seine à l'exposition du Louvre en 1823, Paris, 1825. - Thiollet et Roux, Nouveau Recueil de Menuiserie et Décorations Intérieures et Extérieures, Paris 1837, réédité en 1866, p. 6 et pl. 30. - Marguerite Gardiner [Marguerite, comtesse de Blessington], The Idler in France, Paris, 1841. - Juste-Adrien de Lafage, «Mars (Anne-Françoise-Hyppolite)», in Biographie Universelle Ancienne et Moderne, Paris, tome XXVII, pp. 64 à 73. - Émile Zola, Nana, Paris, 1880. - Eugène Delacroix, Journal d'Eugène Delacroix, T. I, 1823-1850, Paris, 1893. - Comte Rodolphe Apponyi, Journal, tome I, 1826-1830, Paris, 1913. - Collection E.D., Importants autographes dont un ensemble de lettres adressées à la comtesse Valtesse de La Bigne, Vente, Hôtel Drouot, Me Girard, 27 mai 1935, Paris, 1935. - Guy Ledoux-Lebard, «Le décor de la chambre à coucher du Consulat à la Restauration: Mme Récamier, la reine -Hortense et Mlle Mars», Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français, années 1947-1948, Paris 1949, pp. 9 à 17. - J.J. Levêque, «Trois intérieurs au début de la troisième république», Gazette des Beaux Arts, mars 1976, p. 94. - Lee Johnson, The paintings of Eugène Delacroix, A Critical Catalogue, 1816-1831, Oxford 1981 (vol. 1) et Supplements (Oxford, 2002). - Denise Ledoux-Lebard, «Les Feuchère», in Vergoldte Bronzen, t. II, Münich, 1986. - Marc Bascou, Marie-Madeleine Massé, Philippe Thiébaut, Musée d'Orsay, Catalogue sommaire illustré des arts -décoratifs, Paris, 1988, p. 82. - Charles MacCallum, «Les hôtels», in Louis Visconti, Paris, 1991. - Laure Beaumont-Maillet, «Un projet inédit pour l'hôtel de Mademoiselle Mars», in Louis Visconti, Paris, 1991. - Pauline Prévost-Marculhacy, Les Rothschild, bâtisseurs et mécènes, Paris 1995. - Maria Isabel Pereira Coutinho, Uma obra de arte em foco, A mobília de quarto do actor Talma, Lisbonne, 1999. - André Lemaire, Les Feuchère, Paris, 1999. - Denise Ledoux-Lebard, Le Mobilier Français du XIXe siècle, Paris, 2000. - Gabrielle Houbre, Le livre des Courtisanes, Archives secrètes de la Police des Moeurs (1861-1876), Paris, 2006
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue